26 rue de l'Equerre, 51100 Reims
accesmad@accesmad.org

Bulletin de Novembre 2023

Améliorer et promouvoir l'éducation scientifique et technique à Madagascar

Ils ont passé des épreuves du Bac à la bougie

Madagascar : des lycéens passent le baccalauréat à la bougie !

OUI, c’est arrivé lors de la dernière session (2023) !

Alors, OUI, les élèves malgaches ont besoin de vous !

Même s’il s’agit d’un concours de circonstances, cela en dit long sur l’état de dénuement du système scolaire malgache. Nous voulons redresser cette situation, dans la mesure de nos moyens ! Et vous pouvez contribuer à notre action en nous soutenant financièrement par un clic ci-dessous.

Vous pouvez nous aider !

Nous vous lançons un appel pressant pour nous aider dans ce grand projet. En cliquant sur ce bouton, vous contribuerez financièrement à le faire avancer par votre don sur la plateforme HelloAsso.
Photo Jacques-Marie Perrier

Le mot du Président

En 2004,  nous avons créé notre médiathèque électronique. pour les élèves et enseignants malgaches. 20 ans plus tard, le manque d’équipements pour y accéder se fait toujours gravement sentir : en moyenne sur 107 lycées, un ordinateur pour 35 utilisateurs… pour Maths, SVT, Physique-Chimie, et Informatique !

Il nous faut ABSOLUMENT démultiplier les moyens d’accès à notre médiathèque, principalement des ordinateurs et des « EducPhones ».   Merci par avance de ce que vous pourrez faire pour nous aider !

5 données pour bien comprendre l'étendue du problème

  • Nous avons 107 lycées équipés de notre médiathèque.
  • Au total, ils ont environ 1.700 ordinateurs dont 1.400 prêtés par nous.
  • Soit environ 16 ordinateurs par lycée… alors que plusieurs d’entre eux ont entre 2.000 et 4.000 élèves !

De plus, il faut en remplacer régulièrement (environ 300 en 2022) car la plupart des lycées sont financièrement incapables de le faire. Le besoin pour 2024 est évalué à 500 machines…

Quelques exemples d’équipement de différents lycées
Cliquez pour voir les exemples
NomTypeNb élèvesNb ordinateursAlim électriqueLocalisation
Lycée J.J. RabeariveloPublic2 25429réseau nationalCentre Tanà
Lycée Sacré Cœur AnosisoaCatholique3377réseau nationalPériphérie Tanà
Lycée FJKM Nid d’AngesProtestant2577réseau nationalManakara – Côte sud-est
Lycée AmbodirianaPublic16210PhotovoltaïqueEnclavé, 80 km sud de Tanà
Lycée AndoharanofotsyPublic1 05316réseau nationalPériphérie Tanà

Face à une telle situation, nous avons besoin de démultiplier les moyens d’accès à notre médiathèque, notamment en les diversifiant. En particulier nous voulons mettre à disposition des enseignants les fameux EducPhones . Ces smartphones reconditionnés permettent l’accès à la médiathèque à domicile et la mise en œuvre de méthodes pédagogiques actives, en particulier le « parcours élève ».

Malheureusement, s’il nous arrive de trouver des « stocks » de smartphones déclassés, nous n’avons pas le financement pour  la collecte, le tri, le transport, et la préparation de ces appareils : il faut  les vérifier et les transformer en EducPhones, en y chargeant notre médiathèque. Et il faut aussi former les enseignants à leur utilisation, à domicile et en classe, si possible avec vidéoprojecteur quand il n’y a pas assez d’ordinateurs.

C’est pourquoi nous vous lançons un appel pressant pour nous aider dans ce grand projet. Vous pouvez :

  • cliquer sur ce lien soutenez.accesmad.org pour contribuer financièrement à ce projet par un don sur la plateforme HelloAsso.
  • nous signaler des organismes qui changent leur parc de smartphones (minimum Android 6) par mail à accesmad@accesmad.org
Nous avons ABSOLUMENT besoin de notre aide. Un très grand MERCI par avance pour ce que vous pourrez faire !
 Jacques-Marie Perrier

Nos 20 ans : promesse tenue et nouveau défi

Par Denis Rakotonohera - Vice-Président d'ACCESMAD

«Œuvrer pour améliorer l’éducation scientifique et technique à Madagascar ». Cette promesse, faite 20 ans plus tôt, a été tenue par l’équipe d’ACCESMAD. Dans le cadre pétillant de PRESSORIA, l’Assemblée Générale du 7 octobre a été l’occasion de faire une rétrospective de ces 20 années et de présenter la nouvelle ambition de l’association.

 

La célébration des 20 ans de notre association s’est déroulée dans le cadre magnifique de PRESSORIA, à Aÿ-Champagne, au cœur du vignoble champenois. Une occasion unique de découvrir, avec ses 5 sens, la et le champagne. Notre Assemblée Générale s’est déroulée ensuite et a commencé par une vidéo rétrospective que vous pouvez découvrir en cliquant ci-dessous.

Au tout début…
Cliquez pour un peu d'historique
En 2003 un groupe d’amis s’est réuni pour créer une association dédiée au développement de l’éducation scientifique et technique à Madagascar. Un pari ambitieux ou même un peu déraisonnable s’agissant d’un pays plus grand que la France, avec une population qui connait un des taux de natalité les plus élevés au monde et une situation économique désastreuse qui classe le pays parmi les 10 pays les plus pauvres du monde.

Des résultats dans un contexte difficile

ACCESMAD s’est engagée dans un travail de fond et sur le long terme avec le souci de coller au plus près aux réalités du pays. 20 ans plus tard, ACCESMAD accompagne 107 lycées, 57 000 lycéens et 3 500 enseignants ont été formés. Le tout en mettant à leur disposition une médiathèque rassemblant des cours de matières scientifiques, des outils numériques et un accompagnement en termes de formation et d’assistance. L’association expérimente la méthode de pédagogie active une révolution dans la Grande Ile où le rapport entre enseignant et élève reste traditionnel : l’enseignant transmet l’information et le savoir, avec pour seul support le tableau « noir » et la craie, de façon magistrale et généralement dans une classe de 50 à 70 élèves.

Pour mener à bien sa mission, une antenne a été créée à Antananarivo en 2005. Elle rassemble aujourd’hui 20 salariés locaux encadrés par un directeur délégué malgache. Olivier Ralaiharivonison qui a une forte expérience dans le monde associatif et dans le domaine de l’éducation. ACCESMAD a noué un partenariat privilégié avec une association locale Ivo Siansa qui rassemble des enseignants scientifiques et qui ont pour principale mission d’alimenter la médiathèque.

Un développement marqué par une série d’innovations

D’abord la médiathèque, bien sûr, et les installations de salles informatiques pour pouvoir l’utiliser, avec éventuellement une alimentation photovoltaïque (dans 24 lycées sur un total de 107 lycées partenaires).
Le modèle pédagogique « parcours élève », en expérimentation dans 7 lycées partenaires cette année, permet à l’élève d’être acteur de son apprentissage et à l’enseignant de faire un suivi personnalisé de chacun d’eux via des ressources numériques interactives intégrées par Moodle dans la Médiathèque EDUCMAD. Des ordinateurs de bureau, des Raspberry Pi et, plus récemment, des EducPhones (smartphones avec la médiathèque) sont mis à leur disposition.

Une réelle contribution au développement de l’économie sociale et solidaire dans la Grande Ile

  • Développement de 16 « valises autonomes » pour l’Ambassade de France, contenant 24 tablettes, serveur, vidéoprojecteur,  alimentation électrique etc.
  • Commande à la start-up locale, Jirogasy, de 87 ordinateurs solaires. pour équiper plusieurs  lycées en zones enclavées.
  • Partenariat avec l’association Vohitra Environnement pour le recyclage et la gestion des déchets.
  • Collaboration avec des experts locaux dans différents domaines tels que la comptabilité, l’audit ou encore l’évaluation de projets.
  • Organisation de journées scientifiques  avec les associations Ivo Siansa et Lapa Siansa, des journées scientifiques pour promouvoir les filières scientifiques.
  • Reconnaissance par le Ministère de l’éducation nationale, l’École Normale Supérieure et soutien d’importants bailleurs de fonds tels que l’AFD, le GIZ, Orsys et des Fondations (Nexans, Valorem, Aujourd’hui pour Demain, etc.).

Mais la tâche reste immense car les besoins du pays en matière d’éducation ne cessent de s’accroitre dans un contexte politique économique et social mouvant et difficile. Notre Directeur Délégué, Olivier Ralaiharivonison a présenté en début de l’assemblée générale la crise de l’enseignement dans le pays. La qualité de la formation a fortement baissé, les moyens sont hélas bien en deçà des besoins de la population. L’instabilité politique ne suscite guère l’optimisme.

Un nouveau défi

ACCESMAD a su maintenir le cap et poursuit ses actions au service de l’éducation dans le pays. L’équipe d’ACCESMAD à Madagascar va acquérir davantage d’autonomie dans la recherche de partenaires, de financement, de portage des projets et de leur mise en œuvre. Une structure de droit malgache sera créée à cet effet avec comme maitres mots : adaptabilité, efficacité et responsabilité.

Du smartphone à l’EducPhone

Par Onja Harinosy Randriamirado, Cheffe Technique et Informatique

Nous avons bien reçu à Mada, en octobre dernier, les 118 ordinateurs et 224 smartphones envoyés de France.

Si pour les PCs c’est la routine, la préparation des smartphones était un vrai challenge pour nos techniciens :

  • Vérification du bon fonctionnement de chacun d’eux
  • Paramétrage pour transformer le smartphone en EducPhone
  • Chargement du contenu de notre médiathèque en appliquant le processus élaboré par Thierry Coilhac, de notre association partenaire ED4Free.
EducPhone en mains resized
Rappel du contexte
Cliquez ici pour en savoir plus

Le défi : démultiplier !

Actuellement, nous avons 113 structures partenaires, dont 107 lycées, qui ont accès à notre médiathèque installée au sein de leur établissement. Mais, comme expliqué dans « le mot du Président », le nombre de nos ordinateurs n’est pas suffisant par rapport à l’effectif des élèves et leur désir de les utiliser pour apprendre. Nous avons aussi prévu de remplacer tous les ordinateurs en panne ou trop anciens chez nos partenaires qui n’ont pas les finances suffisantes. D’où nos besoins en davantage de moyens d’accès et d’équipements.

EducPhone : pour quoi faire ?

L’avantage des EducPhones c’est de pouvoir accéder à la médiathèque à domicile ou n’importe où, sans aucune connexion, pour préparer les cours. S’il peut fonctionner comme serveur, en classe, on peut lui connecter ordinateurs et/ou tablettes ; et permettre ainsi aux élèves d’utiliser la médiathèque. Et nous allons même faire le nécessaire pour que tout EducPhone puisse diffuser son écran sur un vidéoprojecteur.

L’expérimentation des EducPhones avec le projet « parcours élève», est actuellement en cours dans  7 lycées pilotes.

Notre chemin est encore long car nous comptons équiper nos 113 partenaires… Aussi, nous tenons à remercier en particulier l’ARADOPA qui nous a donné ces 224 smartphones et notre partenaire Esperanza qui vient de nous fournir une quarantaine de smartphones que nous allons transformer en serveur médiathèque. Sans oublier la Caisse des Dépôts pour son don d’ordinateurs.

Nous remercions par avance tous ceux et celles qui vont encore nous soutenir et nous permettre d’atteindre nos objectifs.

Les filles et les matières scientifiques

Selon le Baromètre de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe, près de 31% des filles arrivent dans le niveau secondaire, seulement 4% d’entre elles poursuivent des études universitaires.

Par ailleurs, la Banque Mondiale constate (Source Banque Mondiale, 2012) :

  • dans la tranche 18-25 ans, seulement 12 % des filles sont scolarisées contre 16% pour les garçons
  • dans les filières d’ingénierie, manufacture et construction, elles représentent 20% des diplomé.es

Devant l’ensemble de ces chiffres, ACCESMAD a décidé d’institutionnaliser la thématique « genre » dans l’accompagnement qu’elle fournit à ses partenaires.

Pour définir et mettre en œuvre cette stratégie, nous avons commencé par la sensibilisation au sein de l’équipe en juin et décembre 2021. Puis en 2022, une experte « Genre » est appelée pour mener une étude sur le genre dans les lycées bénéficiaires à Madagascar. C’est à partir de cette étude qu’ACCESMAD a pu élaborer un plan d’action d’intégration du Genre.

Principaux objectifs de notre plan d'action "Genre"

L'équipe de salariés ACCESMAD prépare un plan d'action "Genre"
Le résultat de la session de travail
  • Insuffler le réflexe de « Gender mainstreaming » (intégration transversale du genre) auprès de l’équipe de mise en œuvre du projet et des partenaires directs
  • Renforcer les compétences des établissements et leur engagement en matière d’intégration de la dimension Genre
  • Encourager spécifiquement les jeunes filles à intégrer les séries/filières scientifiques et techniques
  • Participer à l‘alimentation des dialogues politiques sur le genre et l’éducation scientifique au niveau des partenaires étatiques, techniques et financiers

Élections présidentielles

Par Olivier Ralaiharivonison - Directeur Délégué

Sur la grande île, cette fin 2023 est marquée par les élections présidentielles, avec une très grave crise pré-électorale. En effet, l’actuel Président, Andry Rajoelina, qui se représente, a été naturalisé français en 2014, et a donc perdu sa nationalité malgache. De ce fait, les autres candidats récusent sa candidature et dénoncent le manque de transparence de l’organisation de cette élection.

Le contexte global du pays a pour conséquence une diminution sensible des inscriptions scolaires, et la démotivation du corps enseignant…

La partie immergée de l’iceberg…

Les crises cycliques ont fortement marqué de leurs empreintes l’histoire récente de Madagascar.  Depuis l’indépendance, le pays en a vécu au moins six (Voir plus bas). Vivre une crise pré-électorale, où l’organisation de l’élection devient l’enjeu majeur, est une grande première à Madagascar.

 

L’élection s’apparente à l’arbre qui cache la forêt. Comprendre la situation de crise actuelle est indissociable de la conjoncture défavorable traversée :

  • Crise de gouvernance illustrée par la prolifération de la corruption à différents niveaux ;
  • Crise sociale (baisse brutale du pouvoir d’achat, chômage déguisé) ;
  • Phénomène d’insécurité dans les villes et les campagnes,
  • Mécontentement et revendications des salariés et syndicats sans fin …

L’alternance démocratique se déroule dans un contexte de règlement de compte des acteurs, où les passifs des crises précédentes ne sont pas réglés. La crise n’est pas seulement électorale, ni politique…

 

Entrevoir les conséquences probables…

ACCESMAD a enregistré les premiers échos avec la baisse significative des inscriptions lors de la rentrée scolaire, l’école devenant un luxe. Des mesures de facilitation ont été engagées mais arriveront-elles à contrebalancer la tendance ? Non satisfait, le syndicat des enseignants chercheurs poursuit le mouvement « Université morte » faisant planer le spectre d’une année universitaire blanche. La situation vécue lors de l’organisation du baccalauréat (fuite de sujet, épreuve réalisée à la lumière de bougies…) reste dans la mémoire collective et démotive les parents. La réorganisation de l’État devient un passage obligé, alors, quid de la réforme de l’éducation engagée. L’instauration de conditions favorables à l’éducation est un processus long or le pays alterne construction et déconstruction de manière perpétuelle. Pour ACCESMAD, la poursuite de la mission éducative dans ce contexte de discontinuité appelle à un devoir de capitalisation et de documentation d’expériences pour ne pas perdre les acquis. En 20 ans, nous sommes témoin, acteur, mais aussi une mémoire vivante des efforts accomplis pour l’amélioration de l’éducation scientifique et technique.

Rétrospective sur les crises successives vécues par Madagascar
Cliquez ici pour en savoir plus

1972 : révolution culturelle entraînant la chute de la Première République, le départ des cadres et hauts fonctionnaires français, la malgachisation de l’enseignement.

1991 : révolution politique engendrant la chute l’Amiral Didier Ratsiraka, et la deuxième République. La démocratie, et la liberté d’opinion étaient à la base des revendications. Cette crise a abouti à la création de la troisième république.

2002 : crise post-électorale entraîne par la contestation de Marc Ravalomanana du résultat de l’élection présidentielle. La période a surtout été marquée par l’arrivée de la génération de dirigeants issus du secteur privé dans le sillage du gouvernement.

2009 : crise née d’un mouvement populaire conduite par Andry Rajoelina visant à renverser le régime de Marc Ravalomanana. Inspiré par la révolution Orange au niveau de plusieurs pays du monde, ce mouvement de contestation a fait plonger le pays dans une longue transition, avant d’aboutir à une élection.

2018 : crise d’alternance, visant à affaiblir Hery Rajaonarimampianina. Retour d’Andry Rajoelina au pouvoir.

2023 : crise pré-électorale née d’une méfiance réciproque entre le régime et les candidats à l’élection présidentielle. Le refus de la candidature d’Andry Rajoelina, naturalisé français depuis 2014, la transparence, et l’organisation d’une élection crédible se trouvent au centre des débats.

Nouvelles journées scientifiques à Tananarive

Journées scientifiques 2024

Dans le cadre de la célébration de la fête de la science et de notre projet « EDUCMAD + 2024 », ACCESMAD organise des journées scientifiques en collaboration avec l’Alliance Française de Tananarive et l’Institut de Recherche pour le Développement Madagascar (IRD).

Cette année, le grand thème de ces journées scientifiques est “La science dans tous ses états”. 3 journées ouvertes au grand public avec

  • des conférences par des chercheurs de divers domaines de l’IRD,
  • des stands d’expérimentations animés par des élèves bénéficiaires d’ACCESMAD,
  • divers ateliers interactifs animés par l’équipe d’enseignants Ivo Siansa,
  • des expositions artistiques axées sur la science, le numérique et le sport.

Validation de nos formations par le Ministère

Comme prévu dans le cadre de la convention de collaboration entre ACCESMAD et le ministère de l’Éducation Nationale, le projet EDUCMAD+ 2024 développe un processus de validation technique des ressources pédagogiques numériques disponibles dans notre Médiathèque.

Résultats attendus

  • Contenus de notre médiathèque  sont conformes au programme scolaire, validés et reconnus par le Ministère de l’Éducation Nationale.
  • Enseignants valorisés, plus motivés et plus s’impliqués dans l’exercice de leur métier.

La partie technique a été validée par la direction des Formations Pédagogiques de l’Éducation Nationale Malgache,  en octobre.

Validation : mode d’emploi
Cliquez ici pour plus de détails

Avancement des ateliers de validation

  • Le processus de validation se fait en trois étapes : validation technique, scientifique et staff.
  • Sous La direction des Formations Pédagogiques du Ministère de l’Education Nationale Malgache, des ateliers de travail ont eu lieu en octobre et ont abouti à la validation de la partie Technique.
  • Les ateliers reprendront après les élections, pour la validation pédagogique et staff.

    Résultats spécifiques

  • Processus de validation de contenu bien défini et planifié,
  • Contenus de la médiathèque vérifiés et conformes au programme scolaire,
  • Contenus de la médiathèque validés au niveau des directions techniques du MEN,
  • Contenus de la médiathèque validés par les Staffs du MEN (validation scientifique).

    Participants

  • ACCESMAD
  • Concepteurs de contenus : Ivo Siansa
  • Evaluateurs de contenus : Ecole Normale Supérieure
  • Validateurs de contenus : Ministère de l’Education Nationale.
  • La parole aux nouveaux arrivants

    Hely, Responsable Administratif et Financier 

    Notre nouveau Responsable Administratif et Financier a rejoint notre équipe depuis plus de 3 mois. Hely a suivi un Master spécialisé en finance organisationnelle et bénéficie de plusieurs années d’expérience dans la gestion de projets institutionnels en partenariat avec nos bailleurs.

    « Avoir la chance de pouvoir impacter le développement de mon pays est pour moi la source de motivation nécessaire pour avancer »

    Onja, Cheffe de projet Technique et Informatique

    Ingénieure en Informatique de gestion et génie logiciel, Onja a rejoint l’équipe d’ACCESMAD à Madagascar en tant que Cheffe de projet Technique et Informatique.

     « Engagée depuis plus de 10 ans dans le secteur informatique et numérique, je suis disposée à mettre mes compétences et mon expérience pour contribuer au développement d’ACCESMAD afin de promouvoir l’éducation scientifique et technique à Madagascar ».

    Nampoina, responsable pédagogique

    Après avoir fait des études scientifiques, il nous arrive avec une solide expérience de l’enseignement.

    « Les projets auxquels je suis affecté me tiennent tout particulièrement à cœur. Je me considère comme un élément clé dans le management et l’organisation des différentes étapes de chaque projet pédagogique.

    • Les projets Parcours élève et Classe Numérique Interactive dépassent mes attentes car le niveau d’enseignement à Madagascar se dégrade. Très sincèrement, ces projets sont des éléments essentiels pour l’amélioration de l’éducation dans notre pays.
    • La partie Orientation Scolaire et Professionnelle prépare les jeunes à leur avenir en leur montrant les possibilités d’emploi. »

    Adélaïde, responsable développement et partenariat

     Après un mois en France où elle a pu se familiariser avec son nouveau job, notre nouvelle Volontaire de la Solidarité Internationale (VSI) vient d’arriver début Novembre dans nos bureaux à Tananarive.

    « De formation scientifique et engagée dans la solidarité internationale, je considère l’éducation et la santé comme étant les piliers de l’aide au développement. C’est avec une grande joie et une grande motivation que je rejoins l’équipe d’ACCESMAD où je suis impatiente de mettre mes compétences au service du renforcement des capacités d’enseignement à Madagascar, pour une jeunesse éduquée, informée et pleinement actrice de son futur. »

    Merci à nos partenaires sans qui tout cela serait impossible !

    Aller au contenu principal